S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

[CRITIQUE] Rolling Stones Let It Bleed – Album vinyle

ps : cliquer sur l’image ci dessus et le bouton lecture pour lire la vidéo.

Voici présenté cette fin de semaine, le chef d’oeuvre des Rolling Stones, l’album “Let It Bleed”, reédition récente. A découvrir sans tarder …

The Rolling Stones

Le groupe de rock des Rolling Stones a été formé à Londres en 1962. Il est composé de Brian Jones (guitariste), Ian Stewart (pianiste), Mick Jagger (le chanteur) et Keith Richards (guitariste). Le bassiste Bill Wyman et le batteur Charlie Watts rejoindront par la suite les Rolling Stones. Le nom du groupe provient d’une chanson de Muddy Waters, Rollin’ Stone, choisie par Brian.

Chaque sortie d’album durant les années 60/70 – de The Rolling Stones en 1964 jusqu’à Exile on Main Street en 1972 – est essentielle non seulement pour la compréhension de la musique à cette époque, mais à la compréhension de l’époque elle même. Les Rolling Stones est le groupe devenu synonyme de l’attitude rebelle. Des chansons comme “(I Can not Get No) Satisfaction”, “Street Fighting Man”, “Sympathy for the Devil” et “Gimme Shelter” inspirées par la violence, la frustration et le chaos de l’époque. Pour les Rolling Stones, les années 60 ne sont pas un moment de paix et d’amour. Contre les promesses infinies de l’idéalisme des années 60, les Rolling Stones ont compris que vous ne pouvez pas toujours avoir ce que vous voulez “You Can’t Always Get What You Want”. Vous voulez simplement Let It Be? Pourquoi pas Let It Bleed?

the_rolling_stones_let_it_bleed_2

L’album Let It Bleed

Let It Bleed est le 8ème album des Rolling Stones sorti en décembre 1969, et le dernier commercialisé via le label Decca. Il est composé de 9 chansons. Les albums suivants seront proposés par le Label ABKCO Records.

Ce légendaire chef d’oeuvre des Rolling Stones comprend entre autres, le classique “Gimme Shelter”, “Midnight Rambler” et “You Can’t Always Get What You Want”. “Let It Bleed” est la dernière chanson que le groupe a enregistré avec Brian Jones décédé quelques mois plus tard, et remplacé par la suite par Mick Taylor, cependant l’un comme l’autre ne seront que de passage dans le groupe. Les chansons présentées sont pour les Rolling Stones, les meilleures de tous les temps : “Gimme Shelter”, avec ses lignes chatoyantes de guitare et de paroles apocalyptiques, l’harmonica “Midnight Rambler”, l’ambiance de fête du titre “You Can’t Always Get What You Want”, qui est un triomphe du début de l’ère des Rolling Stones. “Let It Bleed” est un savant cocktail de country, de blues et de rock. “Love In Vain” qui est une reprise d’un blues de Robert Johnson… L’album Let It Bleed a été enregistré et mixé à l’Olympic Sound Studios à Londres et Sunset Sound Studios à Los Angeles entre Novembre 1968 et Octobre 1969. L’album a été produit par Jimmy Miller et conçu par Glyn Johns. Sorti en Décembre 1969, Let It Bleed est classé n°1 au Royaume-Uni, et n°3 au Top Pop albums aux États-Unis. L’album était le dernier des Rolling Stones à paraître dans une version mono, le bande utilisée étant les premières générations de stéréo. L’album comporte également un certain nombre de musiciens et chanteurs conviés, dont Ian Stewart, Nicky Hopkins, Jack Nitzsche, Ry Cooder, Leon Russell, Al Kooper, Bobby Keys, Byron Berline, Rocky Dijon, Merry Clayton, Madeline Bell, Doris Troy, Nanette Newman et London Bach Choir.

the_rolling_stones_let_it_bleed_4

Le disque vinyle

Disponible au prix de 15 à 20 euros environ, on reconnaitra d’emblée la célèbre pochette de l’album et au dos on pourra constater le copyright du label ABKCO Records qui a du racheter les droits à Decca, nous sommes donc bien en présence d’une sortie récente. Pour rappel, en 1969, Let It Bleed était commercialisé sous le label Decca. Est inscrit également DSD “Direct Stream Digital” nous garantissant en théorie un master haute définition, issu sûrement des bandes analogiques de l’époque (d’après les écrits sur l’insert), converties en numérique et remastérisées. L’insert en papier blanc et lisse, contient le précieux disque vinyle. Celui-ci est bien pressé et sans défaut apparent à l’oeil nu. Lors de l’écoute, j’apprécie grandement la restauration et donc la remastérisation de la bande son originale qui était un peu “brouillon” mais d’époque. Un disque à écouter sans retenue, pour passer de très bons moments !

Label : ABKCO

Référence : 882 332-1

FACE A :

1. Gimme Shelter
2. Love In Vain
3. Country Honk
4. Live with me
5. Let It Bleed

FACE B :

1. Midnight Rambler
2. You Got The Silver
3. Monkey Man
4. You Can’t Always Get What You Want

the_rolling_stones_let_it_bleed_3

[CRITIQUE] Rolling Stones Let It Bleed - Album vinyle
Art Work
Titres du disque
Qualité technique du disque, pressage ...
Restitution sonore
4.2Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.