S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

C’est une petite boutique du Vieux-Quimper. La lumière filtre à peine. Celle du dehors, car le regard du propriétaire s’illumine dès qu’il est question de platines vinyles. René Le Guyader, 71 ans, est un inconditionnel de la galette noire. Depuis 1980, les deux flèches de la cathédrale Saint-Corentin et l’enseigne du Ceili, le pub historique de la capitale cornouaillaise, veillent sur son magasin, Composium Electronic…

…René Le Guyader sourit. Ce n’est pas à lui qu’on va la faire, la mode du vinyle. Il en a vu les balbutiements et la première mort, « comme pour la cassette et le CD. Mais le renouveau du vinyle, il y a longtemps que j’y crois. » Il n’a jamais cessé de réparer des platines.

Depuis le début des années 2010, « j’en rentre une chaque jour ». La musique qui retentit le plus dans la journée de René, c’est le téléphone. Sa clientèle ? « Principalement des jeunes, dont pas mal de demoiselles. Et des seniors nostalgiques. Ce qu’ils aiment ? Les défauts, ce son imparfait… » Les inimitables craquements. « Ce sont les 40-50 ans que je vois le moins. »

Source photo et extrait de l’article, cliquez sur le lien pour le lire entièrement : http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/entreprise-il-depoussiere-platines-vinyles-depuis-35-ans-04-11-2015-238822

Site web de Composium Electronic, réparateur hifi et platines vinyles … : http://www.composium-electronic.com/

A propos de l'auteur

Bercé durant ma jeunesse et les années 80 par les disques 45 tours... je vous propose de découvrir ma collection avec l'édition de ce site ;) Le vinyle est pour moi le plaisir d'écouter un son caractéristique à ce format et collectionner les belles pochettes. N'hésitez pas à participer dans les forums.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.