S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Deux passionnés pressent des disques vinyles… voici un article sur cette “petite” fabrique artisanale, située à Rennes en Bretagne (France). Un article a été publié via la presse “Bretagne Actuelle”  :

M Com Musique, où le pari un peu fou de deux amoureux de musique qui décident un jour de 2014 de fabriquer une presse vinyle.  Un an plus tard, à raison de 300 disques par jour, Mickael Collet et Antoine Ollivier ont trouvé leur vitesse de croisière. Pas question pour autant d’en rester là. Maîtrisant leur sujet, les deux bretons voient plus loin et souhaitent agrandir leur parc machines, mais aussi proposer une offre 360° aux artistes. Antoine Ollivier revient sur cette naissance et évoque l’avenir.

L’aventure M Com’ Musique démarre quand officiellement ?
Antoine Ollivier : On a immatriculé la société en novembre 2014 et on a commencé à fabriquer en mars 2015. Entre ces deux dates, on a monté l’atelier, c’est-a-dire qu’on a fabriqué la presse. Ce n’était pas forcément notre volonté au départ, mais on s’est rendu à l’évidence : des presses vinyles, on n’en trouve plus. A l’époque, on n’en fabriquait plus et les dernières en état de marche avaient déjà été rachetées ou broyées par les concurrents. Aujourd’hui (septembre 2015, ndlr), il semble que  les allemands s’y soient remis.  A l’époque, seule une vieille presse était à vendre 30 000€ ! Il fallait rajouter 10 000€ pour la remettre en état sous réserve qu’il n’y ait pas de mauvaises surprises ! Ce n’était pas jouable. On a décidé de fabriquer la nôtre ! On a commandé un châssis hydraulique et un vérin et on s’est attelé à l’installation des parties mécaniques et automatiques.  L’autre grosse dépense ayant été la chaudière à vapeur.

Suite de l’article : http://www.bretagne-actuelle.com/m-com-musique-300-vinyles-par-jour-/l-invite/l-invite/1068-7-15

Source de l’image ci dessus : http://twitter.com/mcommusique (cliquez pour plus d’infos)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.